Pendant l’exercice d’une activité sportive, il est possible que vous subissez ou causez une blessure, d’où la nécessité de souscrire à une assurance. Si vous pratiquez en club, vous pouvez être amené à vous demander s’il vous faut une assurance pour cette activité.

Les intérêts de la souscription à une assurance pour le sport

L’assurance pour le sport a été mise en place pour protéger les pratiquants d’une discipline sportive. Elle vous couvre en cas de blessure subies et causées. Les compagnies d’assurance spécialisées ou non dans ce type de contrat proposent en principe deux formules : une garantie des accidents de la vie (GAV) appelée également “individuelle accident” et une garantie responsabilité civile. La garantie des accidents de la vie prend en charge les dommages subis par le sportif ou infligés à son équipe. La garantie responsabilité civile couvre les dommages matériels et corporels causés à un tiers dans le cadre de la pratique sportive. Indépendamment de la structure à laquelle vous appartenez, vous pouvez souscrire une assurance personnelle pour ne pas faire face seul aux éventuels frais médicaux, car un accident est vite arrivé. Souscrire une bonne assurance sport vous permettra en ce sens de pratiquer votre discipline sportive préférée en toute sérénité.

L’obligation d’assurance pour les clubs sportifs

Un particulier n’est pas obligé de souscrire une assurance sport tandis que les clubs, associations ou fédérations sont tenus de le faire, comme stipulé par le Code du sport. Ces structures doivent au minimum disposer d’une garantie responsabilité civile et sont obligées d’afficher une attestation d’assurance au sein de leur établissement. Elles sont également tenues d’informer leurs adhérents des avantages de la souscription à une assurance de personnes qui les couvre pour les préjudices corporels auxquels ils sont exposés. Toujours dans cette optique, le club ou l’association doit aussi mettre à disposition de leurs adhérents plusieurs formules d’assurance. Ces derniers ont le choix d’accepter ou non les contrats proposés par leurs clubs. Ils ont également la possibilité de souscrire à titre individuel à d’autres contrats proposés par d’autres compagnies d’assurance. Les fédérations qui proposent une assurance collective aux membres d’une association sportive souhaitant être licenciés sont quant à elles tenues de détailler le contrat d’assurance collective, d’indiquer le caractère facultatif de l’assurance et les frais d’adhésion. Il lui appartient également de notifier chaque adhérent au contrat collectif qu’il a la possibilité de souscrire à d’autres garanties complémentaires s’il le souhaite, ainsi que de joindre la notice d’information fournie par la compagnie d’assurance.

Le libre choix pour le sportif

Dans tous les cas, le sportif a le libre choix concernant les contrats proposés par son club, son association ou même par la fédération. Par ailleurs, un club sportif n’a pas le droit d’exiger une attestation d’assurance à un adhérent. Dans le cadre d’une compétition sportive, l’assurance responsabilité civile souscrite par la fédération couvre seulement un tiers blessé par un sportif. Un sportif qui se blesse tout seul ne sera pas pris en charge s’il n’a pas souscrit une garantie individuelle accident ou accepté l’assurance collective proposée par son club, association ou fédération. Les garanties individuelles comprises dans le contrat proposé par le club sont présentées sur la notice ou les conditions générales.

Laisser un commentaire